Mes interruptions de carrière

Certaines périodes d’inactivité (chômage, maladie, maternité, congé parental, invalidité, etc.) durant votre carrière professionnelle peuvent être prises en compte pour votre retraite, même si elles ne donnent pas lieu à des versements de cotisations.

Le chômage

Les périodes d’inactivité professionnelle telles que le chômage vous permettent de valider des trimestres et servent au calcul de votre retraite. Mais ce calcul tient également compte des meilleures années de revenu. Une interruption de travail peut donc avoir une incidence sur le montant de votre retraite.

Vos périodes de chômage non indemnisé peuvent également être prises en compte, sous conditions.

Demandeur d'emploi : quels sont mes droits ? (fiche spéciale réformes des retraites)

Informez-vous sur le site de l'Assurance retraite Je suis ou j’ai été au chômage

La maladie

Lorsque vous cessez votre activité pour cause de maladie, accident du travail ou maladie professionnelle, vous ne cotisez pas pour votre retraite. Cependant, un trimestre sans salaire est reporté sur votre relevé de carrière tous les 60 jours d’indemnisation par votre caisse primaire d’Assurance Maladie (Cpam). Ces trimestres sont limités à 4 par année civile.

La maternité ou l'adoption - Le congé parental

Cette période peut vous permettre de valider des trimestres pour votre retraite et d’améliorer son montant. Un congé parental peut vous permettre de valider des trimestres pour votre retraite.

Informez-vous sur la page Être parent

L'invalidité

Pendant les périodes d’invalidité, vous ne cotisez pas pour votre retraite. Cependant si vous êtes assuré social, cette période peut vous permettre de valider des trimestres pour la retraite.

Informez-vous sur la page Handicap / Invalidité / Incapacité

La prise en charge d'une personne handicapée

Si vous avez assumé la charge d’un adulte ou d’un enfant handicapé, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une majoration de trimestres et/ou d’une retraite calculée au taux maximum (aussi appelé « taux plein ») dès 65 ans.

Si vous êtes un proche aidant :

  • informez-vous sur le site de l'Assurance retraite Aider un proche
  • pour vous faire accompagner : appelez le 36 46 et dites "Service social" (service gratuit + coût de l’appel)

Le service national

Vous avez effectué votre service miliaire ou service national ? Cette période compte pour votre retraite.

Le revenu de solidarité active (RSA)

Le RSA, payé par la caisse d’allocations familiales (Caf), ne vous crée pas de droit à la retraite et ne permet pas de valider des trimestres. C’est également le cas du revenu minimum d’insertion (RMI), remplacé par le RSA en 2009.

Comment vérifier votre carrière

Vous pouvez le consulter en ligne, à tout moment, sur votre espace personnel sur le site de l'Assurance retraite.
Si certaines informations sont incorrectes, vous pouvez demander sa mise à jour, à partir de 55 ans, sur votre espace personnel.

Consulter ma carrière


DOCUMENT(S) ASSOCIE(S)