• Imprimer

    Publié
    mardi 27 novembre 2012
    Dernière révision
    mercredi 18 janvier 2017

    Votre future retraite

    L’Assurance Retraite gère le régime de retraite de base des salariés du commerce, de l’industrie et des services. C’est le régime général de la Sécurité sociale.

     

    Dès votre première activité, l’Assurance Retraite a ouvert un compte à votre nom sous votre numéro de Sécurité sociale.

    Toutes vos activités salariées déclarées, même saisonnières ou dans le cadre de vos études, sont reportées sur votre relevé de carrière.

     

    votre future retraite

     

    Gardez précieusement tous vos justificatifs (bulletins de paie, attestation chômage, décompte d’indemnités maladie, certificat de travail…) : le moment venu, ils vous permettront, si nécessaire, de faire régulariser votre relevé de carrière.

     

    Véritable récapitulatif de votre vie professionnelle, le relevé de carrière   détaille tous les droits que vous avez acquis au régime général. Il vous permet de vérifier que l’ensemble de votre carrière a bien été pris en compte.

     

    Dans le cadre du droit à l'information retraite, dès 35 ans, et tous les 5 ans, un relevé de situation individuelle vous est envoyé. Il récapitule l’ensemble de vos droits à la retraite.

    À 55 ans, puis tous les 5 ans, vous recevez une estimation indicative globale qui récapitule l’ensemble de votre carrière, à laquelle s’ajoute une estimation du montant de votre future retraite.

     

     

    S'informer sur la retraite et/ou prendre rendez-vous avec un conseiller retraite de la Carsat

    Tél : 39 60 (0,06 €/min + prix appel ) ou au 09 71 10 39 60 (depuis l’étranger, un mobile ou une box)

     

     

    Services en ligne gratuits et personnalisés

    Selon votre âge ou votre situation, le site de l’Assurance retraite vous propose des services en ligne personnalisés, sécurisés et gratuits pour : connaître votre âge de départ à la retraite et/ou son montant, être conseillé, mettre à jour votre relevé de carrière, demander votre retraite, consulter le suivi de votre dossier...

    Profitez de ces services en créant votre compte personnel.

     

     

    Régime général et autres régimes : comprendre

    L’Assurance Retraite gère le régime de retraite de base des salariés du commerce, de l’industrie et des services. C’est le régime général de la Sécurité sociale. La retraite des salariés est composée de deux étages obligatoires : une retraite de base du régime général et une (ou des) retraite(s) complémentaire(s).

     

    Le système de retraite français est fondé sur le principe de la répartition : les actifs financent les retraites de leurs aînés et s'ouvrent des droits pour leur propre retraite.

    comprendre la retraite

     Le régime général de la Sécurité sociale n’est pas le seul régime de retraite de base obligatoire. D’autres régimes couvrent l’ensemble de la population active (agricole, commerçants et artisans, fonctionnaires, etc).

    Pour en savoir plus sur le régime général, consultez le site de l’Assurance Retraite.

     

     

    Le numéro de Sécurité sociale

    Le numéro de Sécurité sociale aussi appelé Numéro d’inscription au répertoire (Nir) est l'élément clé de l’identification de chaque salarié. Vous l'obtenez dès votre 1er emploi. Il est unique et vous servira dans toutes vos démarches pour la retraite.

     

     

    L'âge de départ à la retraite

    L’âge de départ à la retraite dépend de votre année de naissance. L'âge légal de départ à la retraite est l’âge minimum à partir duquel vous pouvez demander votre retraite de base. À partir de cet âge, vous pouvez bénéficier de votre retraite de base quel que soit votre nombre de trimestres/durée d’assurance.

    Mais attention : même si vous avez l’âge légal, cela ne signifie pas forcément que vous pouvez bénéficier d’une retraite à taux maximum. Pour obtenir une retraite à taux maximum, il faut que vous ayez une carrière complète ou justifiez d’une situation particulière.

    Si des trimestres sont manquants, une décote est appliquée sur le montant de base de la retraite et ce, de manière définitive.

    Des départs à la retraite avant l’âge légal pour longue carrière, pour handicap ou pour pénibilité sont toutefois possibles, sous certaines conditions.

     

     

    L'âge d'obtention du taux maximum

    C’est l’âge à partir duquel la retraite est calculée à taux maximum quel que soit le nombre de trimestres/durée d’assurance. En savoir plus.

    Le taux maximum correspond à 50 % du salaire annuel moyen, calculé sur la base des 25 meilleures années. En savoir plus : de quoi dépend le montant de la retraite ?

    Dans certains cas, il est possible d’obtenir une retraite à taux maximum à 65 ans quel que soit le nombre de trimestres.

     

     

    Le droit à l'information retraite

    Tout au long de votre carrière professionnelle, vous versez des cotisations sociales. Elles vous ouvrent notamment des droits à la retraite.

    Dans le cadre du droit à l’information, vos organismes de retraite obligatoire de base et complémentaire vous informent régulièrement, personnellement et gratuitement, sans démarche de votre part.

    Dès le début de votre vie professionnelle, vous recevez un document d’information générale sur la retraite.

    Dès 35 ans, et tous les 5 ans, un relevé de situation individuelle vous est envoyé. Il récapitule l’ensemble de vos droits à la retraite.

    À 55 ans, puis tous les 5 ans, vous recevez une estimation indicative globale qui récapitule l’ensemble de votre carrière, à laquelle s’ajoute une estimation du montant de votre future retraite.

    Quand vais-je recevoir mon relevé, mon estimation ? Quelles informations a-t-on dans les documents que l'on reçoit ? En savoir plus.

     

     

    Le relevé de carrière

    Dès votre première activité, l’Assurance retraite a ouvert un compte à votre nom sous votre numéro de Sécurité sociale. Toutes vos activités salariées déclarées, même saisonnières ou dans le cadre de vos études, sont reportées sur votre relevé de carrière.

    Gardez précieusement tous vos justificatifs (bulletins de paie, attestation chômage, décompte d’indemnités maladie, certificat de travail…) : le moment venu, ils vous permettront de faire régulariser votre relevé de carrière.

     

    Véritable récapitulatif de votre vie professionnelle, le relevé de carrière détaille tous les droits que vous avez acquis au régime général. Il vous permet de vérifier que l’ensemble de votre carrière a bien été pris en compte.

    Vous pouvez le consulter en ligne, gratuitement, à tout âge.

    Vous constatez un oubli ou une anomalie ? Faites-le régulariser.

    Tous les 5 ans, dans le cadre du droit à l’information sur la retraite (cf. paragraphe ci-dessus), vos régimes de retraite obligatoires de base et complémentaires vous adressent un relevé de situation individuelle. Ce relevé vous est adressé automatiquement selon un calendrier préétabli. Vous pouvez le consulter en ligne à tout moment.

     

     

    À savoir avant de partir à la retraite

    Cessation d'activité

    Pour percevoir votre retraite du régime général, vous devez cesser toute activité professionnelle relevant d’un régime obligatoire de retraite français.

    Certaines activités peuvent être poursuivies :

    • en raison de leur nature, leur durée ou leur faible revenu ;
    • ou si elles relèvent d’un autre régime dans lequel vous bénéficiez d’une dérogation : ce régime est alors compétent pour préciser si l'activité peut être poursuivie.

     

    Si vous avez obtenu une retraite personnelle de base avant 2015, vous pouvez poursuivre les activités qui ne relèvent pas d'un régime du même groupe que le régime général